« Nous avons un seul devoir, nous serrer les coudes, faire l’union nationale, refuser toute concession »

François Bayrou
François Bayrou a estimé qu’après l’attentat meurtrier contre Charlie Hebdo, qui a fait 12 morts, il y avait « un seul devoir »: « faire l’union nationale » et « refuser toute concession ».
« On mesure aujourd’hui ce que peuvent être les fanatismes qui cherchent à imposer par la terreur leurs obsessions et leurs fantasmes. Aujourd’hui, nous avons un seul devoir, nous serrer les coudes, faire l’union nationale, refuser toute concession, les pourchasser et les punir. C’est dans ces jours de guerre qu’on mesure ce qu’est la détermination d’un peuple à sauver l’essentiel.
C’est une horreur intégrale et c’est une horreur ciblée, l’attaque de Charlie Hebdo et l’assassinat de tous ces journalistes et dessinateurs qui ont joué un si grand rôle dans la vie du pays, dans la presse, dans un certain esprit satirique ou de caricature, c’est une attaque directe et terrible, saisissante contre la liberté de la presse et de pensée. J’étais allé avec François Hollande témoigner au procès contre les caricatures de Charlie Hebdo et dire que la liberté de la presse, y compris de caricature, est une des pierres angulaires des droits de l’Homme. »
Cet article a été publié dans François Bayrou, MoDem, Tragédie Nationale.

Envoyer cette article Partager sur Facebook

Laisser un commentaire

Celui-ci est sousmis à modération avant publication


Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>