Attaques à caractère raciste

La France selon Marine !
DE LA BETE IMMONDE LE VENTRE EST ENCORE FECOND… . Arturo HUI
Depuis quelques temps, Madame Christine TAUBIRA, originaire de Guyane, ministre de la justice et garde des sceaux, fait l’objet d’attaques à caractère raciste.
Récemment, une candidate du Front national – Anne Sophie LECLERE – vient de la traiter de » guenon « et le journal d’extrême droite MINUTE – qui n’est pas à une provocation près – vient de publier une photo de celle-ci avec la phrase suivante : » elle est maligne la guenon ». Sans compter la présence lors des déplacements de Madame la Ministre de la justice de membres du collectif contre le mariage pour tous issus très souvent de ce même courant politique.
Après l’holocauste juif commis par les nazis durant la deuxième guerre mondiale, on aurait pu penser que nous étions et serions vaccinés à tout jamais contre cette idéologie particulièrement répulsante et nauséabonde. Mais hélas, il n’en est rien… .C’est pourquoi il faut aller plus loin. A commencer par enseigner dans les écoles lors des cours d’instruction civique les valeurs républicaines d’égalité, de fraternité, de tolérance. D’ouvrir les esprits sur la grande diversité de la population française afin de développer chez tous les citoyens un humanisme sincère et authentique. Puis de procéder à un devoir de mémoire en rappelant notre sombre passé afin de vacciner régulièrement les générations futures contre le fléau qu’est le racisme.
Ensuite, il faut mettre en place d’autres mesures car ces dérapages inadmissibles ne sont que la partie émergée d’un racisme ordinaire qui ne dit pas son nom
- Permettre aux victimes d’attaques racistes d’engager une action en justice de groupe en portant plainte ensemble afin d’être plus efficaces.
- La création au niveau des entreprises de l’obligation de publier chaque année un bilan de la diversité qui sera intégré dans le bilan social annuel qu’elles doivent établir.
- d’instituer une attestation de contrôle pour limiter les délits de faciès lors des contrôles d’identité.
- La création de musées contre l’esclavagisme et le racisme afin de perpétuer le devoir de mémoire.
Le plus important étant de développer chez les jeunes générations, une ouverture d’esprit et une sensibilité à ce drame humain qu’est le racisme. Car de la bête immonde, le ventre est encore fécond… cette citation du dramaturge espagnol que j’ai repris en titre de cet article me semble bien résumer la situation.
Christian Gérard CLUZEAU
Délégué départemental du MODEM 86
Cet article a été publié dans Démocratie, Justice et marquée , , .

Envoyer cette article Partager sur Facebook

Laisser un commentaire

Celui-ci est sousmis à modération avant publication


Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>