Adieu Grand Leader bien aimé !

Adieu...

L’histoire offre parfois des raccourcis intéressants et terribles dans le grand livre de la politique et des idéologies. A quelques jours d’intervalle deux chefs d’état viennent de décéder. Il s’agit de Vaclav HAVEL ancien président de la république Tchèque et de Kim JONG IL président de la Corée du Nord. Voyons pourquoi en décrivant le parcours de ces deux hommes.

Kim JONG IL :
Ce dictateur coréen est le fils de Kim IL SOON qui fut le premier président fondateur de la Corée du nord, état  issu de la guerre de Corée et l’un des derniers bastions communistes de la planète. C’est l’un des pays les plus fermé au monde où l’information parvient à circuler et à sortir avec beaucoup de difficultés.

Ce pays se caractérise par deux traits particuliers :

  • Un culte de la personnalité exacerbé du «grand leader bien aimé» qu’il faut saluer dans tous les lieux de vie chaque matin en s’inclinant devant sa statue ou sa photo pour les bienfaits qu’il vous donne.
  • Une forme héréditaire de l’exercice du pouvoir, le grand père ayant pris le pouvoir pour le transmettre à son fils aujourd’hui défunt, lequel vient de le transmettre à son 3ème fils Kim JONG UN… ; un gamin de 27 ans sans expérience.

C’est un régime communiste parmi les plus féroces de la planète. Absence totale des libertés publiques telles que nous les connaissons en Europe et en France. Aucune liberté d’expression et la population subit en permanence un lavage de cerveau à la gloire du grand et cher dirigeant. Malheur aux rares opposants qui sont envoyés en camp de rééducation pour être régénérés. Selon Amnesty international – mouvement mondial de défense des droits humains qui fait autorité en la matière - ; il y aurait 200 000 prisonniers politiques enfermés dans des camps de travail et soumis à une sous alimentation chronique, des conditions de travail proches de l’esclavage se traduisant par une mortalité élevée.
Sur le plan économique, la situation est toute aussi catastrophique et caractéristique du sous développement. Il faut dire que toutes les richesses créées sont avant tout consacrées à la glorification et à la survie du régime qui entretient une armée forte d’un million d’hommes en permanence de peur d’une agression de son voisin du sud. Détenteur de la bombe atomique obtenue grâce au concours d’un savant atomiste pakistanais, ce pays n’hésite pas de temps à autre à violer le cessez le feu en tirant sur la Corée du Sud et en déclenchant des tensions afin de se rappeler au bon souvenir de ses voisins… quitte à monnayer au passage
une aide alimentaire pour soulager le régime en place. Dans la deuxième partie des années 90, à la suite de problèmes agricoles survenus à répétition, les spécialistes estiment qu’entre
1,8 million à 2 millions de nord coréens sont morts de faim… . Et les timides mesures de libéralisation économiques prises par ce dictateur sous la pression des protecteurs chinois ont été vite annulées de peur que ces dernières n’entrainent un lézardement du système.
Bref, c’est l’un des pires régimes de la planète dirigé par l’un de ces tyrans que l’histoire nous inflige. Il faut voir à la télévision ces hordes de nord coréens défilés en rangs serrés sur la tombe de ce grand leader bien aimé et éclater en sanglots contraints et forcés pour administrer aux yeux du monde la grande affection dont il bénéficiait auprès de sa population. On pourrait en rire si derrière tout cela il n’y avait pas des millions d’hommes et des femmes qui souffraient des humiliations permanentes et de privations subies et dans leur dignité d’êtres humains… . Espérons que son rejeton de fils saura conduire ce pays vers plus d’humanité… .

Vaclav HAVEL :
Cet écrivain et dramaturge tchèque est le grand fossoyeur du communisme dans son pays. Il a conduit « la révolution de velours » qui a mis fin au système communiste et a permis la transition de la république tchèque vers l’économie de marché et la démocratie parlementaire telle que nous la connaissons en France, ceci sans la moindre effusion de sang.  Bénéficiant d’une très haute autorité morale partout dans le monde, on a vu la présence de nombreux hommes d’état étrangers lors de son enterrement (dont notre ami François BAYROU) venus lui rendre un dernier hommage.
Au terme de son engagement de citoyen et d’écrivain, il faut saluer ici les grandes valeurs humanistes dont il n’a cessé d’assurer le triomphe qui ont pour nom HONNÊTETÉ INTELLECTUELLE, INTÉGRITÉ, COURAGE POLITIQUE, INFLEXIBILITÉ, DÉSINTÉRESSEMENT, SENS DU BIEN COMMUN… .
Dans l’histoire des peuples, voilà un homme qui laissera la trace d’un dirigeant modèle, réellement aimé et soutenu par son peuple. Pour les jeunes générations, c’est un exemple d’engagement public qui incite à l’action en faveur des autres.
Saluons ici la mémoire de cet homme qui a fait l’histoire avec un grand H. IL représentera que ce tout homme ordinaire peut faire de mieux pour l’humanité… . Lorsque la volonté vacille devant les difficultés de la tâche de gouverner, c’est un grand réconfort et une espérance pour l’avenir des peuples que nous souhaitons radieux.

Ainsi en va-t-il de la vie des peuples dans le grand livre de l’histoire… .

Christian Gérard CLUZEAU
Délégué départemental du MODEM 86
Cofondateur de la section française d’Amnesty International
Membre du Mouvement Européen

Cet article a été publié dans Démocratie, Monde et marquée , , , , .

Envoyer cette article Partager sur Facebook

Laisser un commentaire

Celui-ci est sousmis à modération avant publication


Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>